• Accueil
  • > L’ADN ET LE MONDE QUANTIQUE

L’ADN ET LE MONDE QUANTIQUE

« Nous faisons tous partie d’un grand hologramme nommé Création, qui est le SOI  de tout le monde… C’est un jeu cosmique où il n’y a rien d’autre que vous !! » de Itzhak Bentov, scientifique, auteur et mystique.

« Voici le monde dans un grain de sable Et le Ciel dans une fleur sauvage, Tenir l’infini dans la paume de ta main Et l’éternité dans une heure » de william Blake, poète et visionnaire mystique.

« Toute matière provient d’une force et n’existe que par celle – ci… Nous devons présumer l’existence, sous cette force, d’un Esprit conscient et intelligent. Cet Esprit est LA MATRICE de toute la matière… » Max Planck, père de la théorie quantique.

Citations du livre de Gregg Baden « la Divine Matrice »… et encore ceci :

« Ainsi nous découvrons et commençons à peine à comprendre que nous sommes connectés non seulement à tout ce que nous voyons aujourd’hui dans notre vie, mais aussi à tout ce qui a jamais existé, de même qu’à des choses qui n’existent pas encore. En outre, ce dont nous faisons l’expérience maintenant est le résultat d’évenements qui se sont produits (au moins en partie) dans une sphère de l’univers qui nous est invisible.

Les implications de cette relation sont énormes. Dans un monde où un champ énergétique intelligent relie toutes choses, de la paix globale à la guérison personnelle, ce qui autrefois passait pour miraculeux ou fantastique devient soudain possible dans notre vie » Gregg Baden.

Nous avons à comprendre un nouveau paradigme :

D’après plusieurs découvertes scientifiques dont vous trouverez les descriptions exactes dans le livre cité et partagées par plusieurs auteurs :

. Il existe un champ d’énergie qui unit toute la création

. Ce champ comme un miroir reflète nos croyances

. L’univers à l’image de notre ADN est holographique

. Nous communiquons avec ce champ par le language de l’émotion

. L’ADN humain exerce un effet direct sur ce dont notre monde est fait (les photons)

. L’émotion humaine agit sur L’ADN qui affecte ces photons

. La relation entre les émotions et l’ADN transcende le temps et l’espace, les effets sont immédiats et simultanés quelle que soit la distance.

. Nous ne sommes séparés de RIEN.

Alors oui toutes ces belles découvertes me direz vous… c’est top… mais… comment les mettre en pratique ? Au delà de la pensée positive qui est déjà un outil extraordinaire existent d’autres concepts que je vais vous décrire ici :

Le concept n°1 est extrait des livres de Mme. Kishori Aird, auteure et enseignante de « l’ADN démystifié », « L’ADN et le choix quantique »… voir www.kishori.org

Ce concept traite avant tout du principe de coexistence : apprendre à faire coexister nos peurs, nos doutes, nos incertitudes, pour créer dans le lâcher prise.

Au delà des pensées positives ordinaires il y a avec ce principe une reconnaissance et une acceptation de l’état ou de la situation négative présente incluant la possibilité de la transformer même si nous ne savons pas comment…

Par exemple : « même si aujourd’hui je me vois dans l’incapacité de réaliser le travail que j’ai à faire je choisis de penser qu’il est possible de vivre dans les heures qui suivent un état de satisfaction et de plaisir intense de par le fait que j’ai réussi à terminer ce que je souhaite faire, même si je ne sais pas comment… »

Dans cette simple phrase vous avez tout un mode d’outillage pour devenir créateur de votre vie. Pourquoi ?

1. Vous ne luttez plus contre le négatif, vous le reconnaissez et l’englobez dans une nouvelle possibilité (le choix quantique d’un autre possible)…

2. Vous faites coexister vos doutes, vos angoisses et vos incertitudes avec le même si je ne sais pas comment…

La situation est ainsi « au point zéro »… point d’équilibre décrit et utilisé dans les outils de travail enseignés par Mme. Kishori Aird …mais… attention… une partie importante et cruciale dans cette phrase va être le pivot de cette création : C’EST LE RESSENTI. L’ETAT DE SATISFACTION QUE NOUS COMMANDONS PAR NOTRE CHOIX. C’est le ressenti de joie et de satisfaction que nous éprouvons qui va influer sur notre ADN et influer à son tour sur les photons qui créera effectivement la situation dans notre réalité.

Voici une clé importante à comprendre.

Les cours de Mme. Kishori Aird pourraient effectivement s’apparenter à ce que certains pourraient appeler « la pensée magique », en effet il est décrit que l’ADN est sensible à la voix et de par nos intentions lors des séances ADN s’ouvre un monde de reprogrammation au point d’équilibre zéro…. Lors de ces séances ADN s’ouvre effectivement un monde magique où tout nous paraît possible et effectivement bien souvent le fait d’emettre clairement nos objectifs, de les projeter et de les visualiser finit par les faire arriver…même si nous en doutons.

Encore plus loin et décrit par un scientifique primé pour sa découverte, voir www.garnier-malet.com « Changez votre futur par les ouvertures temporelles » et « le double comment ça marche », nous est décrit un monde de lâcher prise et de confiance totale qui rejoint en tout point ce que nous dit Gregg Baden : « Ce n’est pas n’importe quel sentiment qui fera l’affaire. Ne peut créer que celui qui est dénué d’ego et de jugement ».

« Selon toute apparence, plus notre désir de changer le monde est fort, plus notre pouvoir de le faire nous échappe.

C’est que notre volonté est trop souvent fondée sur l’égo. Si elle ne l’était pas, le changement n’aurait pas autant d’importance pour nous. Il semble cependant qu’en atteignant l’état de conscience où nous savons que nous pouvons modifier notre réalité, il devienne beaucoup moins important pour nous de le faire.

Par exemple, de la même façon que le désir de conduire une voiture s’estompe après que nous avons commencé à le faire, l’urgence de faire des miracles, qu’il s’agisse de guérison ou de paix, semble disparaître quand on en a acquis la capacité. C’est peut-être que, quand nous savons que nous pouvons changer les choses, nous acceptons le monde tel qu’il est.

c’est cette liberté procurée par le fait de posséder le pouvoir sans y attacher trop d’importance qui nous permet d’être encore plus efficaces dans nos prières. Et là réside peut être la réponse à la question posée par ceux qui ont médité, chanté, « omé », dansé et prié pour le rétablissement d’un être cher…Nous devons d’abord avoir dans le coeur le sentiment de guérison, d’abondance, de paix, comme si elles étaient déjà arrivées, avant qu’elles ne deviennent réalité dans notre vie ».

Alors J-P Garnier nous décrit que tout dans l’univers est double et que étant à l’image de l’univers… nous avons tous un double de nous même, un peu un super – man sur une autre ligne du temps qui aurait plus de temps que nous pour régler les problèmes, y réfléchir, trouver la meilleure solution, faire le meilleur tri parmi tous les possibles…

Il nous informe que les anciens ne s’endormaient jamais le soir sans se relier à leur double, et qu’ils lui confiaient leurs problèmes comme parlant à un ami, dans un lâcher prise total quand à être dans la certitude que cet ami si grand allait trouver la meilleure solution pour eux, ils s’endormaient après lui avoir dit « que ta volonté soit faite, dans cette situation fais le meilleur tri pour moi »…

Alors expérience faite, se relier à son double est extrêment positif, dans le fait que l’on peut lui confier ses inquiétudes, sa nervosité ou ses angoisses et qu’un état de calme alors survient le lendemain, les situations se règlent au mieux et parfois dans l’inattendu…

Qu’avons nous fait ?

Nous avons créé dans notre matrice existentielle un Etat de Certitude et de Confiance Totale…

Nous avons mis de la magie (l’âme agit) dans notre vie… Voilà ce qu’est la physique quantique…

Faites l’expérience par vous même, lisez, ayez la foi… et j’aimerais pour clôre ce monde de magie écrire encore deux citations du livre de Gregg Baden :

« L’imagination crée la réalité… L’homme est tout imagination » de Neville. Poète et visionnaire.

« Il y a deux façons de se leurrer. La première, c’est de croire ce qui n’est pas vrai ; la seconde, c’est de refuser de croire ce qui est vrai. » Soren Kierkegaard, Philosophe.Clin doeil

 

 

Laisser un commentaire